Passer au contenu

La marque Yes Mo Beauty aide les femmes à se sentir bien dans leur peau

  Article , Commerce , Success stories

DÉCOUVREZ COMMENT YES MO BEAUTY A REFAIT UNE BEAUTÉ À SON MARKETING

DEUX COPINES CRÉENT UN NOUVEAU TYPE DE PRODUIT DE BEAUTÉ

 

Gita Vasseghi avait un poste de cadre supérieur dans le secteur de la mode. Sa meilleure amie, Jennifer Paschall, mère de deux enfants, était propriétaire d'un institut de beauté à Los Angeles. Tout a commencé lorsque ces copines ont cherché un moyen de passer plus de temps ensemble. Mais les choses ont rapidement évolué.

« Créer notre entreprise nous a permis de faire quelque chose de positif ensemble », explique Gita Vasseghi, copropriétaire de Yes Mo Beauty. « Notre objectif principal lors du lancement de la marque Yes Mo Beauty était d'aider les femmes à se sentir bien dans leur peau. »

Créer notre entreprise nous a permis de faire quelque chose de positif ensemble. Notre objectif principal lors du lancement de la marque Yes Mo Beauty était d'aider les femmes à se sentir bien dans leur peau.

— Gita Vasseghi, copropriétaire, Yes Mo Beauty

Une organisation au poil

The Beauty Strip, situé à North Hollywood, CA.

Monter sa propre entreprise est semblable à un grand saut dans le vide. « Tout est question de risques », remarque Jennifer Paschall, copropriétaire de Yes Mo Beauty. « C'est un aspect crucial, à tous les niveaux. Il faut prendre des risques pour parvenir à ses fins. » Fortes de leurs convictions, elles ont plongé la tête la première dans le grand bain et ont lancé leur marque, Yes Mo Beauty.

L'idée de base de leur entreprise a germé naturellement, inspirée par l'institut de beauté de Jennifer Paschall. Toutes deux étaient fermement convaincues que leur mission serait de permettre aux femmes d'avoir davantage confiance en elles. Leur premier produit ? Un kit d'épilation de la lèvre supérieure, portable, baptisé « No Mo-Stache », afin de proposer aux femmes une solution d'épilation même lors de leurs déplacements.

Un lancement en beauté

Gita Vasseghi et Jennifer Paschall ont dû développer leurs connaissances et apprendre de nombreux aspects de la gestion d'entreprise très rapidement, tout en essayant de conserver un certain équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Elles ont dû faire face à des défis intimidants, leur position de novice dans le secteur des produits d'épilation les mettant automatiquement en position d'outsider sur ce marché. « C'était terrifiant. Comme une première année de lycée », explique Gita Vasseghi. « Mais nous étions prêtes et avons conservé notre optimisme. » Contre toute attente, leur produit astucieux leur a permis de se faire remarquer et leurs clients adorent leur façon innovante de réinventer un produit cosmétique pourtant classique.

Au fil de leur croissance, elles ont eu besoin d'aide pour améliorer leurs compétences. Audacieuses et proactives, elles sont entrées en contact avec des PDG d'entreprises connues pour leur demander des conseils, et ont tiré autant d'informations que possible de leurs collègues. Mais leur statut de nouvelles venues était loin d'être le seul obstacle qu'elles ont rencontré. En dépit de tous leurs efforts, il leur était impossible d'obtenir un prêt ni aucun autre type de financement. « J'ai été choquée de découvrir qu'il n'existait qu'un seul type de subvention destinée aux petites entreprises appartenant à des femmes », explique Jennifer Paschall. « Nous avons dû nous débrouiller seules, depuis le début. »

Un marketing qui se refait une beauté

Les fondateurs de Yes Mo Beauty se sont concentrés sur le marketing numérique, y compris la recherche.

Dans un premier temps, leur marketing était principalement du bouche-à-oreille. « C'était un peu compliqué », déclare Gita Vasseghi. « Nous n'avions pas le budget nécessaire pour employer un spécialiste en marketing pour nous montrer comment faire. » Elles ont eu du mal à définir une stratégie marketing et n'atteignaient pas suffisamment les membres de leur audience cible.

Un soudain revirement a tout fait basculer. « Nous avons été invitées sur le plateau de l'émission "Shark Tank" », explique Jennifer Paschall. « Et ça a tout changé. » L'émission a été un tremplin pour proposer leur produit à d'autres revendeurs. Le nombre de commandes a augmenté et l'entreprise s'est développée. Elles ont alors pris conscience du fait qu'elles avaient besoin de faire passer leur marketing à la vitesse supérieure et de se concentrer sur le marketing digital, notamment sur les réseaux sociaux et sur le Search.

Nous avons lancé notre entreprise avec un investissement minuscule, seules, sans aucun soutien financier. C'est ce qui nous a donné envie de proposer une subvention pour les petites entreprises appartenant à des femmes.

— JENNIFER PASCHALL, COPROPRIÉTAIRE, YES MO BEAUTY

Pas de limite à la croissance de l'audience

yes mo beauty logo

Yes Mo Beauty a décidé d'ajouter Bing Ads à sa stratégie marketing. L'objectif était de développer leur entreprise en ligne, de vendre davantage de produits via leur site Web et des sites tiers. Yes Mo Beauty a commencé à diffuser des annonces avec Bing Ads en janvier 2018, en tirant immédiatement parti de fonctionnalité telles que les extensions de liens annexes et le planificateur de mots clés. Les résultats de leurs campagnes ont été phénoménaux, avec une augmentation de 140 % du nombre d'impressions.

« Notre collaboration avec Bing Ads était exactement ce dont nous avions besoin », déclare Jennifer Paschall. « Nous avons découvert à quel point Bing Ads est différent, ce qui nous a aidées à cibler de nouveaux clients potentiels. C'est vraiment intéressant. » Jennifer Paschall et Gita Vasseghi ont collaboré avec leur conseiller Bing Ads attitré pour faire évoluer les choses. « Je dois dire que j'apprécie vraiment toute mon expérience en tant que cliente de Bing Ads », déclare Gita Vasseghi. « La collaboration avec notre conseiller est excellente. Il nous a aidées à découvrir nos mots clés, nous a expliqué comment cibler les internautes, ainsi que comment configurer et optimiser nos campagnes. C'est ce qui a fait toute la différence. Il est au top. » Jennifer Paschall renchérit : « Ce type de support rend la publicité digitale facile à comprendre pour des gens comme nous, qui sommes totalement novices. Nous apprenons beaucoup de choses grâce à Bing Ads. »

Entre filles, on s'entraide

Ces deux copines ont un emploi du temps déjà bien chargé, mais cela ne les empêche pas de diversifier leur activité. En combinant leur passion et leur capacité d'empathie, elles ont décidé d'aller plus loin que leur propre succès. « Nous avons lancé notre entreprise avec un investissement minuscule, seules, sans aucun soutien financier », déclare Jennifer Paschall. « C'est ce qui nous a donné envie de proposer une subvention pour les petites entreprises appartenant à des femmes. » Ce projet passionne les deux jeunes femmes. « Nous avons décidé de créer une expo et un livre d'art », explique Gita Vasseghi. « Les fonds collectés se transformeront en subvention destinée à soutenir des entrepreneuses. Il est vraiment important pour nous de proposer cette opportunité à d'autres femmes cheffes d'entreprise. C'est notre façon de rendre service à notre communauté. C'est notre plus gros défi à ce jour et notre façon d'essayer de faciliter les choses pour les générations futures d'entrepreneuses. »